LETTRE OUVERTE DE LA CFDT-CCI AUX PARLEMENTAIRES

FACE AU PROJET DE LOI DE FINANCES 2017 :  LA CFDT-CCI EN ALERTE !

Paris, le 18 novembre 2016
 
Mesdames et Messieurs les Députés,

Mesdames et Messieurs les Sénateurs,


Vous allez devoir voter le Projet de Loi de finances 2017 avec, dans son article 17 alinéa 19, une nouvelle réduction des ressources allouées aux Chambres de Commerce et d'Industrie. Cette diminution des dotations, si elle est validée, interviendrait après déjà quatre années consécutives de baisse auxquelles se sont ajoutées des ponctions sur les fonds de roulement. En trois ans, le réseau a ainsi déjà été mis à contribution à hauteur de plus d'un milliard d'euros, soit 37,4 % de ressources en moins en trois ans contre 5,8% de baisse pour les autres opérateurs de l'Etat. Combien d'emplois vont encore devoir être supprimés pour servir d'exemple dans la démarche de réduction des dépenses publiques ?

Dès 2012, la CFDT-CCI, premier syndicat représentatif du réseau, est montée au créneau pour dénoncer les impacts sociaux et les risques sur l'emploi, tout en acceptant un effort solidaire du réseau à la baisse des dépenses engagée par le gouvernement. Alors même que notre ministère de tutelle estimait à l'époque qu'un chantage à l'emploi était inapproprié, force est de constater que le résultat est là ! Aujourd'hui, le réseau a perdu près de 12% de ses effectifs, quand les collectivités territoriales ont augmenté les leurs de près de 5 % par an, sans que des passerelles entre les différentes structures publiques ne soient mises en place.


Aujourd'hui, la CFDT-CCI se mobilise pour défendre l'emploi, pour que les missions des Chambres soient mieux définies, pour maintenir un service public et un outil de formation de qualité, et pour que, plutôt que de raisonner sur de simples coupes budgétaires, le gouvernement comme le législateur soit précurseur d'une vraie réforme du réseau, ce que nos présidents ont toujours eu du mal à mettre en œuvre. 
 

Lire la suite de notre article ici