Les réductions drastiques du financement des CCI depuis 2013, auxquelles s'ajoutent aujourd'hui la réforme de l’apprentissage, la loi Pacte (Plan d'Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) et la perte des missions régaliennes et de service public des CCI, signent un désengagement de l'état préjudiciable à la vitalité économique et sociale de notre pays.

La CFDT-CCI dénonce :

  • Les baisses de ressources fiscales depuis 2013
  • Les impacts de la réforme de l'apprentissage, notamment sur les services de collecte
  • La perte des missions régaliennes et de service public, avec la disparition programmée des CFE et la fin de l'accompagnement et du suivi des PME et TPE.

Nous regrettons le discours d'impuissance des parlementaires et l'indifférence absolue du ministre de tutelle sur le sort réservé aux 20 000 agents des CCI.

La CFDT ne s'interdira aucune action pour faire entendre ses positions et ses propositions et appelle dès à présent l'ensemble des agents des CCI à se mobiliser afin de rappeler au gouvernement son engagement.

Lire notre tract en intégralité