Le bureau national est l'organe exécutif de la CFDT-CCI.

Il a la responsabilité de concrétiser les orientations fixées par le congrès et développées par le conseil syndical. Il soumet à ce dernier un plan de travail et un budget prévisionnel, des bilans d'exécution, et l'informe régulièrement de l'ensemble de ses activités : syndicalisation, désignation des délégués syndicaux, suivi des sections, avancées des négociations locales et nationales, information des sections, des adhérents, du personnel des CCI, actions en justice.

Le bureau est composé d'au moins 6 secrétaires nationaux élus par le conseil syndical, parmi lesquels sont désignés un secrétaire général, un secrétaire général adjoint, un trésorier et un trésorier adjoint.

Tout comme le conseil syndical, le bureau peut faire appel à la participation, avec voix consultative, d'invités : responsables confédéraux, fédéraux, inter-professionnels, militants et retraités CFDT-CCI, responsables syndicaux CCI des DOM-TOM.

Le bureau est actuellement ainsi composé :

Cinq mots définissent la CFDT-CCI,

Cinq valeurs qui font de l'homme le véritable acteur de ses choix de vie, pour construire un monde plus équitable et durable avec la CFDT.

Émancipation

Inscrite dans nos statuts, l'émancipation, tant individuelle que collective, est pour nous un droit inaliénable.

  • Pour diriger sa vie.
  • Pour imposer le respect de la dignité et de la liberté dans l'entreprise et au sein de la société, et pour satisfaire les besoins de chacun, matériels et intellectuels, dans sa vie professionnelle et personnelle.

Démocratie

Une valeur qui est l'identité même de la CFDT, elle se trouve d'ailleurs au cœur de notre sigle.

  • Pour s'exprimer librement et participer à la prise de décision.
  • Pour être acteur de l'amélioration de ses conditions de travail et de vie, au delà de toute différence d'origine, de nationalité, de confession religieuse et d'opinion.

Indépendance

La CFDT estime indispensable de distinguer ses responsabilités de celles de l'État, des partis politiques et des confessions religieuses.

  • Pour conserver son autonomie et son sens critique.
  • Pour impulser ou infléchir les décisions gouvernementales.

Autonomie

L'indépendance de pensée et d'action ne peut se concevoir si la CFDT est tributaire de ressources externes.

Pour garantir son indépendance financière et lui donner les moyens de son autonomie, la CFDT s'appuie sur un syndicalisme d'adhérents.

Solidarité

Être solidaire, c'est faire le choix de l'entraide pour défendre les droits de tous.

  • Pour défendre les droits au sein de l'entreprise, mais aussi entre les salariés et les chômeurs, entre les générations, et plus largement entre les peuples.
  • Pour lutter contre toute forme d'exclusion, d'inégalité et de discrimination.

Faire reconnaître les droits des salariés des CCI et leur obtenir des droits nouveaux, faire évoluer le statut en même temps que les évolutions sociétales, se battre pour que les emplois de nos structures soient défendus, reconnus et rémunérés à la hauteur des enjeux et de nos missions, tel est le combat quotidien des représentants CFDT en Commission Paritaire Nationale (CPN).

Lors des dernières élections syndicales, la CFDT a obtenu 4 sièges sur les six postes de représentants des salariés. En sont membres :

Les membres de la CPN:

De nombreux conseillers techniques les accompagnent en fonction des dossiers traités.

Depuis sa création, la CFDT porte des valeurs d’émancipation, de solidarité ou encore d’égalité qui se traduisent par le droit, pour chaque femme et chaque homme, à un traitement digne et respectueux.

La lutte contre toutes les formes de violences sexistes et sexuelles, inscrite dans l’article 1 de ses statuts, est une priorité pour atteindre cet objectif.

À ce titre, la CFDT agit pour donner à ses militantes et à ses militants les moyens d’agir pour prévenir ces violences et accompagner les victimes qui s’adressent à elles et à eux.

En interne, la CFDT initie depuis plusieurs années une politique de prévention des violences sexistes et sexuelles et rappelle régulièrement, par la voix de ses représentant·e·s, son absence totale de tolérance pour tout agissement ou tout comportement sexiste en son sein.

Cette volonté est également inscrite dans le texte de Résolution générale de la Confédération du Congrès de Rennes, en 2018, par la décision d’agir dans toutes les structures internes CFDT pour prévenir toutes formes de violences sexistes et sexuelles.

L’article 2.3.2.1.5 précise ainsi : « Dans nos structures internes, aucun comportement sexiste et déplacé ne doit être admis. Ainsi, les atteintes dégradantes seront sanctionnées, dans le cadre d’une procédure transparente, la sanction pouvant aller jusqu’à une exclusion de l’organisation ».

La CFDT-CCI est signataire de cette charte et s'engage ainsi notamment à :

  • Prendre toutes les dispositions nécessaires pour prévenir les agissements sexistes et toutes les autres formes de violences sexistes et sexuelles
  • Réagir et tout mettre en œuvre pour faire cesser tout propos ou comportement sexiste d’un militant ou d’une militante qui détient un mandat désignatif ou électif, notamment en mettant en place une procédure simple, transparente, et sécurisée qui permettra à toute personne victime ou témoin de violence sexiste et sexuelle de la part d’un militant ou d’une militante CFDT de les dénoncer.

Lire la charte

Retrouvez la CFDT-CCI sur les réseaux sociaux :

Retrouvez les sites officiels de la CFDT :

Sous-catégories

LES VALEURS DE LA CFDT

1er syndicat de France en nombre d’adhérents, la CFDT est un syndicat de terrain, avant-gardiste, réformiste, mais qui agit toujours dans le seul intérêt des salariés. L’action de la CFDT repose sur des valeurs universelles :

  • Démocratie, donc débat d’idées
  • Solidarité : personne ne doit rester sur le carreau
  • Émancipation personnelle et collective
  • Indépendance : Autonomie financière, d’action et de pensée
  • Respect des droits de l’homme et de laïcité

Lire la suite