La CFDT-CCI n’admet pas que la masse salariale soit la seule variable d’ajustement et ne cautionne pas des licenciements comme ceux que l’on a connus au cours de cette mandature. Force de constater qu’il est facile de dénoncer, mais qu’il est moins facile d’être responsable, de travailler et d’agir pour que les Chambres de Commerce et d’Industrie ne continuent pas à voir leurs ressources diminuer.

La CFDT-CCI demande un équité salariale et exige un dialogue social ambitieux et de qualité.

Lisez notre profession de foi pour les élections de vos représentants du personnel en CPR.

Découvrez nos candidats et leur implantation géographique.