Jeudi dernier le Président Kling réunissait les représentants de l'ensemble des organisations syndicales pour leur annoncer la poursuite du plan de transformation et l'approbation par le préfet de région des statuts du GIE. Il est plus que regrettable que le répit accordé à l'ensemble du réseau consulaire, par le gouvernement sur le prélèvement de Taxe pour Frais de Chambre ne se traduise pas à la CCIR Paris Île-de-France par un moratoire sur le GIE et les EESC demandé par la CFDT depuis des mois.

Lire la suite